TSOK & SOJONG

TSOK & SOJONG

Prenez l’amour et la compassion de la bodhicitta comme base dès le départ.

Ne renoncez jamais à votre désir d’aider les autres.

Faites un effort sincère pour mettre en pratique tout ce que vous savez sur les phases de génération

et de perfectionnement, dans la mesure de vos possibilités.

Dza Patrul Rinpoche, Le chemin de la grande perfection

Tsok et sojong sont des pratiques qui sont particulièrement puissantes lorsqu’elles sont effectuées à des jours spécifiques du calendrier lunaire tibétain. Le tsok a lieu le 10e et le 25e jour du calendrier lunaire, tandis que le sojong est pratiqué le 15e (pleine lune) et le 30e jour (nouvelle lune).

tsok_pratique bouddhiste

Tsok

LE TSOK EST UNE PRATIQUE DE MÉDITATION des phases de génération et de perfectionnement. En d’autres termes, l’esprit et tous les sens sont concentrés sur la visualisation vivante d’un mandala de déités, tout en sachant qu’il n’a pas d’existence intrinsèque. Enfin, on dissout et on intériorise complètement le mandala. Dans notre tradition, nous pratiquons les liturgies de tsok du Longchen Nyingthik. Le 10e jour du calendrier lunaire étant favorable aux divinités masculines, nous pratiquons Rigdzin Düpa, l’assemblée des vidyadharas entourant Padmasambhava, le lama-racine. Le 25e jour, favorable aux divinités féminines, nous pratiquons Yumka Dechen Gyalmo, la dakini-racine.

Vous souhaitez en savoir plus sur Rigdzin Düpa et Yumka Dechen Gyalmo ?

sojong_pratique bouddhiste

Sojong

LA RESTAURATION DES VŒUX DE BODHISATTVA est appelée ‘sojong’ en tibétain. Le bouddhisme tibétain appartient au Grand Véhicule (Mahayana). Il se caractérise par le souhait d’atteindre l’état de bouddha non seulement pour soi-même, mais aussi d’établir tous les êtres sensibles sans exception dans cet état d’éveil. Il s’agit d’un objectif altruiste illimité et impartial. Cependant, même si nos aspirations sont sincères, il est difficile de changer d’un seul coup les habitudes égoïstes. C’est pourquoi on renouvelle régulièrement les vœux et on confesse les manquements. Le Sojong est une courte pratique que nous faisons habituellement à la fin de la pratique quotidienne du soir, le 15e et le 30e jour du mois lunaire.

Tsok & sojong

Vous en voulez plus ?

English Français