Bruxelles, 15 juin 2009

Chers étudiants !

Je voudrais profiter de cette occasion pour vous présenter mes amitiés, qui viennent du centre de mon cœur. J’espère que vos activités supérieures du Dharma se déroulent bien, en particulier l’amélioration de votre sampa zangpo de compassion. Et aussi, bien sûr, votre compréhension du Dharma authentique s’accroît et votre sagesse s’affine. Grâce au développement de votre compassion et de votre sagesse, vous comprenez la réalité du relatif et la réalité de l’ultime, ainsi que l’ainsité et la multiplicité.

Ici, pour moi, tout se passe bien. Il y a quelques mois, j’étais au Japon. Nous avons étudié ‘Le Chemin de la Grande Perfection’. L’organisation et le cours étaient vraiment très bien. Le temps était aussi très bon. Ensuite, je suis allé en Chine et au Tibet. Au Tibet, nos projets, le temple Zangdok Palri et l’école, se déroulent très bien. J’y suis resté 3 ou 4 jours Puis je suis rentré en Belgique. Maintenant je suis devenu très paresseux, je ne fais presque rien, je dors, je bois de l’alcool et je mange, et parfois je vais aux sources chaudes, dans de nombreux magasins de chaussures pour trouver des chaussures permanentes. Mais je n’ai pas pu trouver. Je cherche toujours. Pouvez-vous trouver des chaussures permanentes et des chaussures sans peur pour moi ?

Je vous envoie cet email car je voudrais vous parler de la retraite d’été à Dharma City. Normalement, cette année, nous voulions aller au Tibet. En raison de certaines conditions, que vous connaissez, il est impossible d’y aller.
Au lieu de cela, nous allons faire deux fois une retraite d’Uttaratantra à Dharma City et une retraite de phowa.

Le premier cours porte sur l’Uttaratantra et tout le monde peut y participer. Ce sera la préparation pour le 3e cycle du cours de la shedra.

Deuxièmement, nous allons organiser une retraite de phowa Peut-être que cela conviendrait aux vrais pratiquants du Dharma, car si quelqu’un est débutant, cela ne fera que créer de la confusion. Mais bien sûr, si quelqu’un le souhaite vraiment, il peut se joindre à nous.

Le troisième cours est réservé aux étudiants de la shedra. Je demande à tous les étudiants de la shedra de venir et de participer à ce cours, de retrouver les frères et sœurs du Dharma et d’apprécier d’être ensemble et de faire partie du mandala de notre communauté. C’est mon souhait.

Et pourquoi allons-nous étudier l’Uttaratantra ? Parce que cet enseignement est le pont entre le sutra et le tantra. Et le sujet principal de l’Uttaratantra est la cause de la nature de bouddha et le résultat des Trois Joyaux, la signification de la réalisation de la nature de bouddha, les qualités de la nature de bouddha et l’activité de la réalisation de la nature de bouddha. Si nous comprenons tous ces sujets, alors nous comprenons presque tout l’enseignement du Bouddha.
Il est très important d’étudier ce livre. Si vous étudiez vraiment ce livre, vous comprendrez le point crucial de l’enseignement du Bouddha, car cet enseignement est l’expression de l’intention de tous les bouddhas et bodhisattvas, le cœur de l’enseignement du Bouddha.

Par conséquent, si vous avez l’occasion de participer à ce cours pour partager la connaissance du Dharma avec moi et aussi avec Khenpo Thubten Lodru Nyima, de mon point de vue cette période spéciale est une opportunité rare. Cette opportunité nous est donnée par l’intention passée des mouvements du corps, de la parole et de l’esprit. La causalité inévitable est inconcevable car, sans rien arranger, je vous ai rencontré, vous m’avez rencontré. Et ensemble nous étudions l’enseignement authentique du Bouddha. Pendant ce temps privilégié, nous aurons la possibilité de faire ce qui est d’une grande valeur pour les deux objectifs. Et aussi nous développerons notre sagesse et notre compassion. Grâce à cela, le résultat viendra : tout le bonheur temporaire et ultime des êtres y compris soi-même.

Non seulement cela, mais en cette période d’agitation, nous avons besoin d’une grande paix, de douceur, de calme et d’un esprit plus précis de l’être humain qui fasse la distinction entre ce qui est la cause de l’agitation de la souffrance et ce qui est la cause du mouvement vers le bonheur. Comme le mouvement animé de Dharma City. Cela signifie que tous les mouvements du Dharma sont positifs, bénéfiques et la cause du bonheur, de la paix et de l’harmonie de tous les êtres, et pas seulement des êtres humains. Il est donc très important d’étudier le Dharma authentique.

Pour moi, si quelqu’un suit sérieusement, honnêtement et complètement l’activité du Dharma authentique, cette personne est le guide absolu des êtres sensibles qui souffrent, le protecteur des êtres sensibles qui souffrent, le grand propriétaire des êtres humains. Cette personne, quelle qu’elle soit, est le symbole de la non-violence, le fondement du processus de paix dans le monde, le représentant de la réalité qui est l’inséparabilité de la sagesse primordiale et de l’amour compatissant.

Contrairement au matérialisme spirituel qui cherche à attirer l’attention, le pouvoir, l’argent, les possessions, les grands titres et le contrôle. Ce type d’activité que nous appelons peut-être activité religieuse est la cause de la violence, de la malhonnêteté, de la critique, de la jalousie, de l’absence d’harmonie, et la grande cause absolue de l’agitation décadente.

Quoi qu’il en soit, que vous veniez ou non, que vous vous joigniez ou non, que vous suiviez ou non, la pratique de l’enseignement authentique du Dharma du Bouddha est très importante pour tous les êtres sensibles qui souffrent. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de vous le rappeler. Tous mes vœux et beaucoup de tashi delek. Puissent tous vos souhaits se réaliser. Puisse votre activité bénéfique du Dharma s’épanouir.

À bientôt,

Le fou appelé Ranyak Patrul Rinpoche

PS : S’il vous plaît, avant de venir au cours sur l’Uttaratantra, pourriez-vous essayer de vous renseigner sur les 60 méthodes pour purifier la nature de bouddha qui sont les 4 ornements des bodhisattvas, les 8 apparences des boddhisattvas, les 16 compassions et les 32 activités de bouddha (c’est-à-dire les dix pouvoirs, les quatre intrépidités, les dix-huit qualités non partagées).
Et pour ceux qui veulent participer au phowa, veuillez relire la partie concernant le phowa dans Le Chemin de la Grande Perfection, et étudier les questions et réponses.

L’année du dragon de bois – Losar, 10 février 2024

La période allant du premier jour
jusqu’au quinzième jour de ce mois lunaire
est appelée Chotrul Duchen,
commémorant l’événement au cours duquel le Bouddha Shakyamuni
a accompli un miracle différent chaque jour
pour inspirer la dévotion et accroître le mérite.

Pourquoi méditer ?

Troublés par les émotions, la souffrance et l’anxiété nous cherchons un échappatoire, une sortie, une libération.
C’est notre esprit qui est à l’origine de cette détresse.
Pourquoi ne pas y regarder de plus près ?
Pourquoi ne pas méditer ?

Nouveau cycle d’étude de shedra en 2024

Nous sommes ravis d’annoncer un nouveau cycle d’études enseigné par Dzogchen Ranyak Patrul Rinpoche, assisté par Lopön Tsering Gönpo et Lopön Jampa Norgyal. Initié en 2005, ce programme est un excellent moyen de comprendre les “Neuf Véhicules”, une approche graduelle des enseignements du Bouddha. À la fin du cycle d’études, les étudiants sont en mesure de recevoir des instructions sur la Grande Perfection, sommet de tous les véhicules.

Étudier les bases ? Trop facile pour moi ?

Rinpoche a ouvert le premier cycle en 2005, le deuxième en 2007 et quelque temps plus tard, en 2011, le troisième cycle.
Jusqu’à présent, les conditions n’étaient pas réunies pour ouvrir de nouveaux cycles. Ne ratez pas cette opportunité !